diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Les musiques arabes

LE SYSTEME TONAL ARABE III

Les notes "irréductibles":


Alors ces irréductibles?

Leur origine viendrait de la position des doigts du musicien sur le manche du oud, en 1ère position.

Il existe de nombreux accords pour le oud. A l'origine de cette gamme arabe, le oud avait ses cordes libres accordées ainsi, du grave vers l'aigu, pour les 3 premiéres cordes: Yakah, Rast, Djaharkah.



Sillet -------I


--Fa---------l------------Sol2-l-----------------------------------------

Djaharkah


--Do---------l-------------Ré--l------ Mib+-l-Mi-l---Fa-l------------

Rast

-Sol1--------l--------------La-l-------Sib+-l-Si--l---Do-l----------

Yakah


Lorsque les doigts appuient sur la touche du oud, naturellement, pour la corde Yakah:

- l'index donne le La

- le majeur ce fameux Sib+

- l'annulaire le Si

- l'auriculaire le Do

Pour les instruments frettés, c'était la position de la ligature.


C'était comme si le majeur se posait à un endroit intermédiaire entre le La et le Do, divisant cet intervalle de tierce en 2 intervalles de seconde qui ne sont ni mineure, ni majeure.


Ces secondes sont qualifiées de neutres ou médianes. Elles sont à peu près égales et correspondent environ au fameux 3/4 de tons. Ouf...


Exercice: vous faites la même chose avec la corde Rast. A vous de jouer!