diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte
commentaires 1 commentaire(s)

Quand L'ORIENT apostrophe LORIENT

mercredi 11 novembre

Parution le 12 décembre 2020 

Bonjour à toutes et à tous,    Ce livre anniversaire, c’est d’abord le produit foisonnant du regard que les "Lorientales" ont porté sur la vie, lorsque la délicatesse orientale vient sonder la profondeur des destinées humaines et des souvenirs, parfois douloureux, de femmes et d’hommes du Maghreb à la Bretagne, de l’Armorique à l’Orient. Les "Lorientales" c'est aussi un point de rencontre entre « l’Orient méditerranéen » et le « L...


commentaires 0 commentaire(s)

Quand L'ORIENT apostrophe LORIENT, on en parle

mercredi 16 décembre

Les critiques 

Et ce que m’a écrit Michel après sa lecture:« Te dire que ton ouvrage tend à l'universel, à la croisée de deux mondes, de deux valises, de deux langues avec le souci permanent du partage, des différences mises en commun pour finalement pétrir le même terreau, celui de la vie et de la fraternité. Quelle richesse et quelle émotions aussi autour des illustrations, des crédits photographiques, des documents, de la calligraphie, de la peinture...Ton ouvrage arrive fort à propos. C'est de la lumière,...


commentaires 0 commentaire(s)

Ouest France

lundi 7 décembre

le 6 décembre 2020 

« Omar Taleb, Lorientais d’Orient, a fait entrer en résonance toute la richesse de cette double culture en créant, il y a dix ans Les Lorientales. Pour marquer l’anniversaire de ce festival, le médecin et musicien sort un livre anniversaire, Quand L’Orient apostrophe Lorient. »


commentaires 0 commentaire(s)

PRIX DU LIVRE LORIENTALES 2020

samedi 24 octobre

Qui a tué Essabar? Imane Robelin Editions Henry 

Dans le quartier de Hay El Hassani, à Casablanca, le vieux gardien d'immeuble Essabâr meurt lors du mariage du médecin Issam Sahraoui. Le commissaire Massoud soupçonne un empoisonnement et commence à interroger Issam ainsi que la cuisinière, Lalla Zoubida, cherchant à établir les liens existant entre les habitants


commentaires 0 commentaire(s)

LE PRIX LORIENTALES A L'ELYSEE

vendredi 26 juin

Tout arrive toujours un jour 

Le prix Lorientales est désormais connu à l’Elysée.Yamen Manaï, lauréat du Prix Lorientales 2018 pour son roman l’Amas ardent, édité chez Elyzad, en présence des présidents de la Tunisie et de la FranceEt que tiennent-ils dans leurs mains? Le prix Lorientales! Top!Omar Taleb


©2010-2021 Azimut - Créateur de solutions numérique
Mentions légales